Direction artistique Benjamin Perrot & Florence Bolton

LA ROMIEU (32) | Musique en chemin (32)

30.07.2015 | Collégiale | 20:30

Monteverdi | Madrigaux

Il est bien connu que le jeune Monteverdi, lorsqu'il était au service de Vincent de Gonzague à Mantoue comme chanteur et joueur de viole, s'adonnait en secret à la pratique de l'alchimie, recherchant la pierre philosophale qui permet la transmutation des métaux, la panacée universelle ou encore de l'élixir de longue vie... mais c'est sans doute dans son oeuvre musicale que Monteverdi se révéla un alchimiste merveilleux ! On peut aisément y voir son intérêt pour les mélanges, les assemblages, les expérimentations, et un don certain pour la fusion des genres. Ses madrigaux sont le théâtre même de ces rencontres fusionnelles entre "prima prattica" et "seconda prattica", entre polyphonie a capella et monodie accompagnée, entre écriture madrigalesque et voce sola. Transposant avec génie l'univers des passions en musique, Monteverdi dit lui-même que « la bonne musique doit avoir l'émotion pour but. »

Où mieux que dans notre état amoureux nous est-il possible de percevoir ces "affetti" ?
C'est dans ce stato amoroso que s'opèrent les transformations subtiles de l'âme, que jaillissent les élans désespérés du coeur, et bien plus encore...

 

 

Ensemble vocal La Main Harmonique (dir. Frédéric Bétous)

Nadia Lavoyer & Axelle Bernage, sopranos | Frédéric Betous, alto | Guillaume Gutierrez, ténor | Romain Bocler, basse

 

La Rêveuse

Benjamin Perrot, théorbe | Florence Bolton, viole de gambe | Pierre Gallon, clavecin

SEUILLY (37) | La Dive Musique - Festival de musique ancienne de Seuilly

26.07.2015 | Chateau Coudray-Montpensier | 16:00

Folies d'Espagne - viole / théorbe

Oeuvres de Marin Marais (1656-1728) et Robert de Visée (V. 1650-après 1732)

 

Florence Bolton, basse de viole

Benjamin Perrot, théorbe

SAINTES (14) | Festival de Saintes

16.07.2015 | Abbaye aux Dames | 22:00

Monteverdi | Madrigaux

Il est bien connu que le jeune Monteverdi, lorsqu'il était au service de Vincent de Gonzague à Mantoue comme chanteur et joueur de viole, s'adonnait en secret à la pratique de l'alchimie, recherchant la pierre philosophale qui permet la transmutation des métaux, la panacée universelle ou encore de l'élixir de longue vie... mais c'est sans doute dans son oeuvre musicale que Monteverdi se révéla un alchimiste merveilleux ! On peut aisément y voir son intérêt pour les mélanges, les assemblages, les expérimentations, et un don certain pour la fusion des genres. Ses madrigaux sont le théâtre même de ces rencontres fusionnelles entre "prima prattica" et "seconda prattica", entre polyphonie a capella et monodie accompagnée, entre écriture madrigalesque et voce sola. Transposant avec génie l'univers des passions en musique, Monteverdi dit lui-même que « la bonne musique doit avoir l'émotion pour but. »

Où mieux que dans notre état amoureux nous est-il possible de percevoir ces "affetti" ?
C'est dans ce stato amoroso que s'opèrent les transformations subtiles de l'âme, que jaillissent les élans désespérés du coeur, et bien plus encore...

 

 

Ensemble vocal La Main Harmonique (dir. Frédéric Bétous)

Nadia Lavoyer & Axelle Bernage, sopranos | Frédéric Betous, alto | Guillaume Gutierrez, ténor | Romain Bocler, basse

 

La Rêveuse

Benjamin Perrot, théorbe | Florence Bolton, viole de gambe | Pierre Gallon, clavecin