Direction artistique Benjamin Perrot & Florence Bolton

PERPIGNAN (66) | Festival de musique sacrée de Perpignan

28.10.2020 | à venir | à venir

Un Concert spirituel à Lübeck

Ce programme met à l'honneur des cantates pour soprano de Dietrich Buxtehude, un des maîtres de Johann-Sebastian Bach,  en miroir avec d'autres compositeurs de son temps : Franz Tunder, Christian Geist, Johann Philipp Förtsch, ainsi que d'étonnantes pièces instrumentales d'Allemagne du Nord pour le violon ou la viole (Nathanael Schnittelbach, Gabriel Schütz, Martin Radeck).

(création & enregistrement en octobre 2018)

 

extrait audio : https://www.youtube.com/watch?v=klGnD_FiAsg

 

Maïlys de Villoutreys, soprano

Stéphan Dudermel et Fiona-Emilie Poupard, violons | Florence Bolton, viole de gambe | Benjamin Perrot, théorbe | Carsten Lohff, clavecin | Sébastien Wonner, orgue

PARIS (75) | Les Concerts Parisiens / Philippe Maillard Production

12.10.2020 | Salle Cortot | à venir

Rendez-moi mes plaisirs

Petite anthologie des airs à la mode sous Louis XIV

Peu de souverains ont autant aimé la musique que Louis XIV. C'est sous le règne de ce monarque que « l'air sérieux» est devenu un véritable phénomène de société, comme en témoigne l'extraordinaire quantité d'airs à la mode publiés dans les périodiques et les gazettes de l'époque. Les grands éditeurs de musique comme Ballard commercialisèrent d'ailleurs avec succès quantité de collections de ces petits airs bien enlevés et spirituels que l'on chantait dans les salons, à la cour comme à la ville. D'une belle qualité littéraire, cette musique révéla la finesse, la virtuosité et le raffinement de l'art du chant français, qui rayonna longtemps sur l'Europe baroque.

Œuvres de Lambert, Charpentier, Chabanceau de la Barre, Le Camus, Marais…

 

Marc Mauillon, baryton | Florence Bolton, viole de gambe | Benjamin Perrot, théorbe | Clément Geoffroy, clavecin

ORLÉANS | Scène Nationale

08.10.2020 | Théâtre | 20:30

Londres 1720, les débuts de Haendel à Londres

Le théâtre de Haymarket (Queen's theatre, rebaptisé King's theater ) ouvre ses portes en 1705 à Londres. Il soutient la concurrence de son rival, Drury Lane et devient le seul théâtre où l'on peut écouter de l'Opéra italien à Londres. Ses musiciens sont en grande partie des étrangers venus tenter leur chance à Londres et, parmi eux, on trouve les plus grands talents de l'époque : Georg Friedrich Haendel, Johann Christoph Pepusch, Giuseppe Sammartini, John Loeillet…

 

Sébastien Marq, flûte à bec

Stéphan Dudermel, violon

Ajay Ranganathan, violon

Florence Bolton, viole de gambe

Benjamin Perrot, théorbe

Jean-Miguel Aristizabal, clavecin