Londres 1720

L'Héritage de Corelli

London circa 1720 est le deuxième volet d’une série de quatre programmes sur l’histoire de la musique instrumentale en Angleterre, de la fin du XVIIe siècle à la fin du XVIIIe siècle, fruit d’un long travail de recherche.

Le théâtre de Haymaket ouvre ses portes en 1705 et devient rapidement le seul théâtre où l’on peut écouter de l’Opéra italien à Londres. Ses musiciens sont en grande partie des étrangers et, parmi eux, on trouve les plus grands talents de l’époque : Georg Friedrich Haendel, Johann Christoph Pepusch, William Babell, Giuseppe Sammartini. Cette période, encore largement influencée par la musique de Corelli et dynamisée par la présence de grands virtuoses dans les instruments à vent reste un âge d’or dans le domaine de la flûte à bec, pour laquelle on n’aura jamais autant publié de sonates et d’arrangements d’opéra de toute beauté.

 

Londres 1720 – Scène nationale d’Orléans – Octobre 20 – Photo Jean Dubrana

 

  • Stéphan Dudermel et Ajay Ranganathan , violon
  • Sébastien Marq, flûtes à bec
  • Florence Bolton, viole de gambe
  • Benjamin Perrot, théorbe
  • Carsten Lohff/ Jean Miguel Aristizabal, clavecin

Le disque

Extrait