Telemann et Haendel, l’esprit européen

Trios et quatuors avec viole obligée

Telemann, figure marquante de l’Europe musicale du XVIIIe siècle, appartient à cette fameuse génération bénie des dieux, qui a vu naître quelques-uns des plus grands compositeurs européens : Bach, Rameau, Haendel, Scarlatti et Vivaldi.

Ce compositeur, qui jouissait en son temps d’une plus grande réputation encore que Bach, est un grand maître de la musique instrumentale. Ouvert aux influences françaises, italiennes et au nouveau style galant qui fleurit en Allemagne, il réussit avec panache, dans sa musique de chambre notamment, la synthèse d’un style européen, à la croisée des chemins entre baroque et classicisme.

  • Serge Saitta, traverso
  • Stéphan Dudermel, violon
  • Florence Bolton, viole de gambe
  • Benjamin Perrot, théorbe
  • Carsten Lohff / Clément Geoffroy, clavecin

Le disque

label Mirare 2015 | distribution Harmonia Mundi/PIAS

« Ce disque plein de vie et d’esprit devrait séduire autant les amoureux du baroque que les simples curieux »
Sophie Bourdais, Télérama, 25 fév 2015

« La Rêveuse livre un CD plein de jubilation et de charme »

Emmanuelle Giuliani, La Croix, 30 janv. 2015

« Pour avoir accès à la profondeur de cette musique, La Rêveuse en affine la dimension chambriste. Cette rafraichissante réussite dévoile la véritable grandeur et la fantaisie de Telemann. »
Philippe Ramin, Diapason, Mars 2015

« Les musiciens de La Rêveuse rappellent avec quelle souplesse & quelle sûreté Telemann pouvait naviguer entre les styles allemand, italien, français et polonais. Mais à une leçon de géographie musicale, les musiciens ont préféré le plaisir de l’éloquence, les nuances du phrasé, le chatoiement des couleurs. Telemann mérite d’être considéré à sa juste valeur. Merci à l’Ensemble La Rêveuse de nous le rappeler de si belle façon. »
Philippe Venturini, Classica, fév. 2015

« With playing like this, it deserves it ! »
Andrew Mc Gregor, CD Review, BBC3, 7 fév. 2015

« This has to be one of my recommendations of the month. Flawless playing for all concerned, both in the suavity of the sound, the perfect balance and neat interplay between the voices, and the keen sense of drama they bring to Telemann’s outstanding chamber music. (..) It needs insight from the players and this group has that in buckets. »
BC, Early Music Review, fév. 2015

Extrait