London circa 1720

L’héritage de Corelli

harmonia mundi - 2020

London circa 1720 est le deuxième volet d’une série de 4 disques sur l’histoire de la musique instrumentale en Angleterre, de la fin du XVIIe siècle à la fin du XVIIIe siècle, fruit d’un long travail de recherche.

Après un premier volet sur les années Purcell, ce nouvel opus, consacré aux premières années de Haendel en Angleterre est placé sous le signe de l’Italie et plonge l’auditeur dans la vogue des sonates instrumentales virtuoses et de l’opéra italien. Ces premières années Haendel, encore très corelliennes, sont liées à quelques instruments fétiches en Angleterre comme la flûte à bec, pour laquelle on arrange quantité de concertios de violon ou encore des airs d’opéra.
Oeuvres de Georg Friedrich Handel, Arcangelo Corelli, Wiliam Babell, Johann Christoph Schickhardt, Francesco Geminiani,…

Enregistrement du 28 au 31 octobre 2019 à l’Eglise allemande de Paris.

London circa 170 BLOC logo Dec 20
London circa 170 logo Dec 20
Concert Londres 1720 SNO - Photo Jean Dubrana

La Rêveuse – Photo Jean Dubrana

  • Sébastien Marq & Marine Sablonnière, flutes à bec
  • Serge Saitta & Olivier Riehl, traversos
  • Stéphan Dudermel & Ajay Ranganathan, violons
  • Florence Bolton, viole de gambe
  • Benoit Vanden Bemden, contrebasse
  • Benjamin Perrot, théorbe
  • Carsten Lohff, clavecin

 

Production La Rêveuse | Avec le soutien de la Région Centre-Val de Loire et de l'ADAMI

harmonia mundi

Sortie le 

Téléchargez le DOSSIER DE PRESSE – Londres Circa 1720 à jour au 1er décembre 2020

« Que de raffinement dans les nuances, que d’esprit, de sensibilité et de caractère il faut aux musiciens réunis autour de Florence Bolton et Benjamin Perrot pour nous offrir cette heure où rien ne manque à notre bonheur. Hier s’efface, demain s’esquisse, brillant. Les musiciens ont su saisir cet instant de glissement avec autant de maîtrise que de subtilité. »
Christophe Pucek, Diapason, 26 Sept. 2020

« An all-round superb album »
Marc Seow, Gramophone editor’s choice, 6 Novembre 2020

« Mon coup de cœur de la semaine. »
Thierry Hilleriteau, Le Figaro Culture, 28 Sept. 2020

« Ce soin d’insuffler aux pages exécutées autant de couleurs que possible, tout en restant dans les limites du bon goût, accompagne La Rêveuse du début à la fin de cet album. À cela s’ajoute une perfection technique qui fait que tout semble idéalement équilibré et mesuré. »
Maciej Chiżyński, Resmusica, 17 oct. 2020

« Ces sonates et concertos interprétés avec élégance et intensité par une équipe d’excellents musiciens. »
Nicolas Blanmont, Musiq3/RTBF, 18 Sept. 2020

« Warmly recommended »
Azusa Ueno, Classic Review, 1 dec 2020

« La connivence des musiciens et le jeu d’une sereine noblesse font en réalité de chaque page un bijou d’élégance que Corelli himself n’aurait pas renié. »
Pablo Galonce, Musikzen, 12 Oct. 2020

« La Rêveuse traite ces pépites musicales avec une verve, une expression pleine d’âme et le juste sens de la modernité. Mélancoliques ou s’amusant avec un enthousiasme communicatif, les musiciens nous font partager cette période passionnante de la vie musicale londonienne du début du XVIIIe siècle ! »
Toccata, 4 Novembre 2020

« Pourquoi on aime ?
* Pour la découverte de deux œuvres originales de Georg Friedrich Haendel, dont cette très belle sonate pour viole de gambe en ré mineur. On en reprend !
* L’intelligence d’un programme qui résiste aux a priori et nous fait découvrir une autre Londres. »

Olivier Delaunay, Classique mais pas has been, 1er Oct. 2020

« La Rêveuse interroge les esthétiques des œuvres qu’elle interprète en prenant avec patience et passion le temps de comprendre un univers sonore pour en offrir un son idéal. »
Jean-Dominique Burtin., Mag Centre, 21 Sept. 2020

« Un cadre musical historique qui présente magnifiquement […] Une pièce de collection. »
Jesús Vega Especial, El Nuevo Herald, 30 Sept. 2020
 

Extrait